Un nouveau Jet supersonique

L’appareil sera équipé de trois réacteurs lui permettant d’atteindre Mach 2,2.  (BOOM SUPERSONIC)

11194655   11196071

 Richard Branson veut relancer les voyages supersoniques. Le fondateur de Virgin Group, en partenariat avec la start-up Boom, a présenté, mercredi 16 novembre un nouveau jet supersonique qui doit permettre de relier les deux côtés de l’Atlantique en une poignée d’heures. Il s’agit d’un prototype baptisé « baby boom« , qui doit permettre de relancer les vols supersoniques, 14 ans après la mise à la retraite du Concorde.

1–A quelle vitesse pourra-t-il voler ? 

L’appareil définitif devrait être capable d’atteindre plus de deux fois la vitesse du son, soit Mach 2,2. C’est 10% de plus que son prédécesseur, qui atteignait en vitesse de croisière Mach 2,02 et 2,6 fois plus rapide que les avions de ligne classiques, rapporte le Daily Mail (en anglais). Concrètement, il faudra compter 3h15 pour relier New York à Londres, au lieu de 7 heures aujourd’hui, 5h30 pour un San Francisco-Tokyo contre 11 heures, et Sydney sera à portée de vol de Los Angeles en 6h45, au lieu de 15 heures.

La version finale sera équipée d’une aile delta, comme le Concorde, d’une envergure de 18 m pour 51 m de longueur, ainsi que de trois réacteurs de taille réduite pour un avion de ligne.

2–Quand pourrez-vous monter à bord ? 

Il faudra être un peu patient. Si les vols d’essai sont prévus pour 2017, les premiers vols commerciaux sont planifiés pour début 2023. Mais avant cela, il faudra convaincre les Etats-Unis d’autoriser à nouveau le survol du territoire par un appareil supersonique. Une interdiction prise en 1971, en raison, notamment, des dégâts que pouvait causer le passage du mur du son sur les infrastructures au sol.

3–Combien va coûter un billet ? 

En plus d’être patient, il vous faudra être relativement aisé pour vous payer un vol supersonique. Pour un billet aller-retour, comptez 5 000 dollars (4 670 euros), des prix proches de ceux pratiqués en classe affaires. Et en plus d’être relativement chères, les places seront rares, puisque l’appareil ne pourra transporter que de 45 à 55 passagers et six membres d’équipage, contre entre 92 et 128 places pour le Concorde. 

Mais le patron de la start-up Boom, à l’origine du projet, veut rapidement rendre ces vols accessibles et permettre aux passagers de voyager « partout dans le monde en cinq heures pour 100 dollars (93 euros) », rapporte Numerama

4–Est-ce le seul modèle en préparation ? 

Non, les géants de l’aéronautique sont aussi sur le coup. Le milliardaire texan Robert Bass, patron d’Aerion, s’est allié avec Airbus pour développer son AS2 et l’Agence spatiale européenne soutient  le projet Lapcat, qui vise Mach 5 à Mach 8. La Nasa travaille également sur un avion supersonique, qui aurait comme principal avantage de ne pas faire de bruit au moment de franchir le mur du son. 

Source : France-Infos
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s