Le fait qu’une heure compte 60 minutes

Même si certaines périodes de notre histoire ont pu faire exception, le fait qu’une heure compte 60 minutes et que chaque minute compte à son tour 60 secondes est ancré dans notre civilisation depuis l’Antiquité. Il faut dire que la base 60 se révèle des plus pratiques. Découvrez pourquoi.

Pour comprendre pourquoi une heure dure 60 minutes et pourquoi une minute dure 60 secondes, il faut remonter à l’Antiquité. En effet, il y a quelque 3.000 ans av. J.-C., nos ancêtres babyloniens ont choisi de découper l’année en 12 mois de 30 jours. Pour cela, ils se sont basés sur les cycles lunaires et la période de révolution de la Terre autour du Soleil ainsi que sur leur façon de compter sur les phalanges des doigts avec leur pouce. C’est donc tout naturellement qu’ils ont également trouvé 360 divisions — 12 × 30 = 360, soit 360 degrés — au cercle.

Plus généralement, les Babyloniens avaient, semble-t-il, un faible pour le calcul en base 60. Peut-être parce que, contrairement au nombre 10, le nombre 60 possède de nombreux diviseurs : 2, 3, 4, 5, 6, 10, 12, 15, 20 et 30. De quoi faciliter en effet les calculs. Pour indiquer, par exemple, que 183 bêtes broutent dans un pré, les Babyloniens écrivaient donc 33 ; cela correspondait à trois soixantaines (soit 180) plus trois unités (soit un total de 183).

Au moment de concevoir les horloges comme des cercles, il s’est révélé aisé de les diviser en 12 parts égales pour montrer le passage des heures. © khfalk, Pixabay, DP

Pourquoi les jours durent 24 heures ?

Si les jours durent 24 heures, c’est également un héritage de nos ancêtres. On imagine que, comme ils avaient déjà découpé l’année en 12 mois, ils ont probablement estimé cohérent de découper le jour en 12 heures et la nuit en 12 heures aussi, soit un total de 24 heures.

Sachez aussi qu’après la Révolution française, les députés de la Première République ont souhaité mettre en place une nouvelle vision du temps qui passe. Ainsi, les semaines sont devenues des décades (10 jours et non pas 7 comme aujourd’hui). Par ailleurs, l’article 11 du décret de novembre 1793 disait : « Le jour, de minuit à minuit, est divisé en dix parties ou heures, chaque partie en dix autres, ainsi de suite jusqu’à la plus petite portion commensurable de la durée. La centième partie de l’heure est appelée minute décimale ; la centième partie de la minute est appelée seconde décimale ». Cela ne fut, évidemment, que temporaire puisque plus valable actuellement.

Source : FUTURA SCIENCES.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s