Combien d’étoiles peut-on voir à l’œil nu ?

Lorsque l’on tourne les yeux vers le ciel, la nuit, on a parfois l’impression d’y voir, à l’œil nu, une quantité innombrable d’étoiles. Pas si innombrable que cela, en réalité…

Les bons logiciels d’astronomie amateur recensent dans notre ciel environ 10.000 étoiles dites « visibles à l’œil nu ». Mais les estimations du nombre d’étoiles que l’on peut distinguer, depuis chacun des hémisphères de notre planète et sans utiliser d’instrument, tournent plutôt autour de 3.000.

Et si la réponse à cette question n’est pas si évidente, c’est qu’elle dépend en fait de bien des paramètres.

L’œil, un instrument performant

Il faut tout d’abord savoir que, même si la sensibilité de l’œil humain est assez extraordinaire, celui-ci présente tout de même certaines limites physiologiques. Il n’est ainsi pas capable de distinguer un flux de moins de 50 photons par seconde. Ceci correspond approximativement au flux reçu au fond de l’œil par une étoile de magnitude 6. Bien sûr, ces valeurs varient d’un individu à un autre, en fonction de la qualité de sa vue.

Les conditions d’observation des étoiles

Certains observateurs prétendent pouvoir voir à l’œil nu des étoiles dont la magnitude descend jusqu’à 7,5. Mais, pour cela, il est indispensable de regarder le ciel dans des conditions optimales. Car les perturbations atmosphériques et la pollution lumineuse, notamment, influent négativement sur notre capacité à distinguer plus d’étoiles dans le ciel.

Un nombre infime d’étoiles visibles à l’œil nu

Ainsi, même dans des conditions d’observation idéales, nous ne pouvons voir à l’œil nu qu’une fraction infime des quelque 200 milliards d’étoiles que contient notre galaxie, la Voie lactée. Et ne parlons même pas des 1023 étoiles qui sont censées peupler notre univers !

 Cliquer sur ce lien pour voir la vidéohttp://www.dailymotion.com/9548a4b4-9c10-470a-ab47-3509a86c7548
-=-

Des astronomes amateurs participent à l’aventure spatiale  Les astronomes amateurs sont nombreux et de mieux en mieux équipés. C’est pourquoi, les agences spatiales font de plus en plus appel à eux pour de l’observation ou des travaux de mesures, comme on peut le voir durant cette vidéo du Cnes.

Source : FUTURA SCIENCES

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s