APPEL A CONTRIBUTIONS : PROJET HISTOIRE DE L’ESA

APPEL A CONTRIBUTIONS : PROJET HISTOIRE DE L’ESA

19 July 2017Historiens, diplomates, économistes, étudiants en droit, politologues et sociologues ont tous contribué, au même titre que les scientifiques et les ingénieurs, à une meilleure compréhension de l’ère spatiale et de ses incidences sociétales au cours des dernières décennies.

Soixante ans après l’envoi du premier satellite artificiel en orbite terrestre, l’espace est aujourd’hui ancré dans notre quotidien. Les projets d’exploration, de sciences et technologies spatiales, qui bénéficient à l’humanité toute entière, nous portent au-delà de l’atmosphère terrestre et même de notre système solaire.

Si les défis technologiques et scientifiques liés aux activités, à la vie et aux transports dans l’espace incitent les étudiants à faire carrière dans ce domaine, l’espace constitue également un terreau fertile pour les étudiants et universitaires en sciences humaines du fait de l’incidence des activités spatiales sur notre vie quotidienne, sur les relations entre nations et organisations ainsi que sur notre histoire récente.

Conférence de l’ESA consacrée à l’histoire des activités spatiales

L’ESA engage une nouvelle phase de son Projet Histoire. Fort du succès des phases précédentes, le projet s’ouvre avec ce nouveau volet à d’autres sciences humaines, tout en restant axé sur l’histoire des activités spatiales, et en particulier sur leur évolution en Europe et sur le rôle qu’y joue cette dernière, dans le but notamment d’étayer les décisions actuelles et à venir.

Le coup d’envoi de cette nouvelle phase sera donné avec une conférence internationale, organisée conjointement par l’ESA et le Département de Science politique, Droit et Etudes internationales de l’Université de Padoue (Italie) les 23 et 24 novembre 2017, en coopération avec le Centre Giuseppe Colombo, ou CISAS, dédié à l’étude des activités spatiales.

Soumettez vos articles et remportez un billet pour le Port spatial de l’Europe !

Les  étudiants de niveau master ou supérieur et jeunes chercheurs, de préférence âgés de moins de 35 ans qui – à travers le monde – préparent des travaux dont le sujet est en rapport avec le spatial, sont invités à soumettre leur candidature pour présenter leur contribution lors de la conférence.

L’auteur du meilleur article pourra visiter le Port spatial de l’Europe à Kourou (Guyane française), avec la possibilité éventuelle de voir son article publié. Les jeunes chercheurs qui seront invités à présenter leur article à la conférence de Padoue pourront, sur demande, bénéficier d’une aide pour leur déplacement.

Pour soumettre votre candidature, veuillez envoyer les éléments demandés ci-après à l’adresse young.spacehistory@esa.int, le 30 août 2017 au plus tard :

  • un résumé de vos travaux, rédigé en anglais,
  • votre rattachement universitaire et une description du cadre dans lequel sont conduits vos travaux,
  • une autorisation de votre directeur de recherche (le cas échéant),
  • une lettre de motivation succincte.

Les candidats sélectionnés en seront avertis le 20 septembre 2017 au plus tard. Ils auront ensuite jusqu’au 15 octobre 2017 pour fournir :

  • leur article complet, rédigé en anglais ou en français,
  • une synthèse, rédigée en anglais,
  • une lettre de recommandation de leur directeur de recherche (le cas échéant).

Nous comptons sur votre participation. N’hésitez pas à envoyer vos questions à l’adresse young.spacehistory@esa.int

La troisième phase du Projet d’Histoire est coordonnée à l’ESA par Nathalie Tinjod et pilotée par un Conseil académique (EHPAC), présidé par le Professeur John Krige et composé d’universitaires, de chercheurs et de conservateurs du patrimoine renommés.

En janvier 2017, le Directeur général de l’Agence a nommé pour une durée de trois ans :

John Krige (Georgia Institute of Technology, Atlanta, USA),
Doug Millard (Science Museum, Londres, UK),
Isabelle Sourbès-Verger (Centre Alexandre Koyré, Paris, France),
Helmut Trischler (Forschungsinstitut des Deutsches Museums, Munich, Allemagne),
Antonio Varsori (Dipartimento di Scienze Politiche, Giuridiche e Studi Internazionali, Università degli Studi di Padova, Italie),
Nina Wormbs (Royal Institute of Technology, Stockholm, Suède).

Piero Messina (Piero.Messina@esa.int) exerce le secrétariat exécutif du Conseil académique.

Pour tout complément d’information, veuillez contacter :

Projet Histoire de l’ESA
Courriel : young.spacehistory@esa.int

Nathalie Tinjod
Courriel : nathalie.tinjod@esa.int

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s