Somptueux : le premier camping-car anglais roule toujours

ANTIQUITÉ

Somptueux: le premier camping-car anglais roule toujours

Cliquer sur la photo afin de l’agrandir : 

  • 292579
  • 292581
  • 292583
  • 292585
  • 292587
  • 292589
  • 292591
  • 292593
  • 292595
  • 292597
  • 292599
  • 292601
  • 292603
Conçu dans les années 1930, ce camping-car basé sur une Pontiac 6 a été vendu pour près de 39.000€. Il s’agit du premier motorhome réalisé en Angleterre, et il roule encore à près de 80 km/h.

Une pièce de musée? Non… un musée à lui tout seul. Cet élégant camping-car, conçu dans les années 1930 à partir d’une Pontiac 6, comporte toujours son superbe aménagement en acajou, ses équipements d’époque et même quelques boîtes de conserves, paquets de farine et autres guides touristiques annotés par son premier propriétaire. Ce camping-car, désigné par les experts comme le premier camping-car de Grande-Bretagne, a été vendu aux enchères en septembre 2016 pour la somme de 34.500 livres, soit un peu moins de 39.000€.

L’histoire de ce “camping-car à voyager dans le temps” est intéressante. Il ne s’agit évidemment pas d’un véhicule de série, mais d’un aménagement par un artisan. Commençons par le commencement. Tout débute avec le mariage du capitaine Dunn, militaire de carrière qui n’avait certainement pas dans l’idée d’inventer les vacances de demain. Ce mariage est suivi d’une lune de miel, lors de laquelle l’officier contracte la polio. C’en est alors fini de sa carrière militaire: l’homme est contraint à se déplacer en fauteuil roulant. Somptueux: le premier camping-car anglais roule toujours

Pour pouvoir néanmoins continuer à voyager avec son épouse, il décide d’acquérir une berline américaine, la Pontiac 6, et de la confier à un artisan qui va l’aménager spécifiquement pour que le capitaine Dunn puisse voyager sans être limité par son handicap. Le véhicule comporte donc un emplacement pour fauteuil roulant à la place du passager, et les espaces ont été spécifiquement conçus pour que le fauteuil puisse circuler sans mal. Le premier camping-car anglais était aussi le premier camping-car adapté PMR

La suite de l’aménagement ne surprend guère quand on connaît les véhicules de l’époque: des meubles ont été réalisés sur mesure, pour partie en acajou. Certains aménagements font déjà penser aux camping-cars d’aujourd’hui, comme les nombreux rangements de pavillon, ce placard de cuisine où tous les éléments de vaisselle (d’époque!) sont bien maintenus dans des compartiments spécifiques, ou encore le coin toilette comportant un petit lavabo.

Du côté des équipements, on trouve à bord de cette pièce de collection un four à gaz, une réserve d’eau de deux litres, un canapé convertible. Les WC ont été démontés, en revanche. Époque  oblige, ils se vidaient directement dans la nature, sans le moindre équipement de plomberie. Mis à part ce détail, principale modification qu’ait eu à subir le véhicule, tout a été conservé comme à l’époque. Les journaux anglais qui ont annoncé la vente précisent aussi que le véhicule roule toujours. Parfaitement bien entretenu pendant les 80 ans qui nous séparent de sa conception, il atteindrait encore sans mal les 80 km/h. Une belle performance pour une lady ayant connu la guerre.

Somptueux: le premier camping-car anglais roule toujours

La guerre, justement. C’est elle qui met un terme aux ravissantes expéditions du capitaine Dunn et de son épouse sur les bords de mer du sud de l’Angleterre. Démobilisé en raison de son infirmité, le militaire est envoyé à l’abri au Pays de Galles. Mais son camping-car, lui, est réquisitionné. Il adopte même l’uniforme, si l’on peut dire, puisque sa carrosserie est recouverte de peinture verte. Quoi qu’il en soit, l’honorable motorhome ne verra pas le feu. Il ne reprendra pas non plus de service dans le civil, puisque le capitaine Dunn meurt en 1946. Son épouse conservera le véhicule sans l’utiliser, jusqu’à le céder à son conseiller financier, qui le revend à son tour à un concessionnaire de véhicules de loisirs, qui l’expose dans son magasin. C’est le fils de ce concessionnaire qui a restauré le camping-car, et qui l’a revendu cette année. Un motorhome historique qui est un peu la vieille tante anglaise de nos camping-cars d’aujourd’hui.

Source : Le monde du camping car

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s