Nous savons enfin à quoi servait la boîte retrouvée en 1962 dans une forêt canadienne

Crédits : David McPherson

Le journal CBC News a résolu avec l’aide des internautes un mystère vieux de plus d’un demi-siècle : celui d’une boîte blanche tombée du ciel dans une forêt du Canada qui n’est pas étrangère à la CIA.

En 1962, un certain David McPherson Sr marche dans la forêt de Lutes Mountain (Canada), celui-ci tombe sur une mystérieuse boîte reliée à un parachute retenu par un arbre. D’un poids de 181 kilogrammes, la fameuse boîte comportait deux grosses lentilles encastrées à l’intérieur.

La trouvaille fût source de grande curiosité pour David McPherson Sr, surtout qu’après avoir rapporté la boîte chez lui, l’armée canadienne l’a sommé de la restituer. Comme l’indique CBS News dans un article consacré au sujet paru le 24 juillet 2017, l’intéressé, décédé en 2016, est parti sans en savoir plus sur la nature de sa découverte.

Les internautes ont retrouvé un document déclassifié (PDF en anglais/8 pages) publié sur le site officiel de la CIA. La boîte retrouvée n’était ni plus ni moins qu’un appareil photo d’espionnage que les États-Unis ont utilisé durant la Guerre froide afin de prendre des clichés du territoire soviétique.

La boîte en question entrait dans le cadre d’un projet nommé Genetrix consistant à déployer pas moins de 500 ballons gonflables vers le milieu des années 1950. Le projet aurait permis entre autres de repérer ce qui a été identifié comme étant le complexe nucléaire de Dodonovo comme l’explique un second document déclassifié (PDF en anglais/6 pages).

Crédits : David McPherson

À cause des aléas de la météo, les États-Unis auraient seulement retrouvé une trentaine de ballons sur le total envoyé dans les airs. Ainsi, celui retrouvé par David McPherson Sr faisait sûrement partie des ballons ayant effectué le moins de distance puisque l’URSS et le Canada étaient tout de même situés à bonne distance l’un de l’autre.

Après avoir fait la lumière sur le mystère grâce aux internautes volontaires, CBC News a publié un second article afin de donner une explication complète. Le fils de David McPherson sr interrogé à cette occasion avait déclaré qu’il était « tellement excitant que ce soit finalement une caméra d’espionnage de la CIA » et que « l’armée n’avait probablement pas le choix, elle ne pouvait pas nous dire ce que c’était. »

Sources : CBC News – Mashable

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s