L’histoire, c’est aussi celle de la radio…

Partout en France la fin de la guerre de 14/18 sera célébrée.

Cette énorme « boucherie » qui a saignée à blanc la campagne française pour des générations.

Il ne faut pas oublier de lire les monuments aux morts. C’était chaque jour 5500 morts par jour.
Nous avons tous dans nos familles des morts pour la France. Ils étaient partis la fleur au fusil et pensaient rentrer dans le mois, hélas !

Pour nous radioamateurs, nous nous devons de rappeler autour de nous quels sont nos ancêtres, nos pionniers. Il en est un que la  France devrait commémorer pour ne pas oublier d’où nous venons: Le Général Gustave Ferrié.

A la fin du 19ème siècle, Marconi commence à travailler sur la TSF suite à des travaux de HERTZ, BRANLY et bien d’autres. Ceci mènera MARCONI à réaliser la première liaison transatlantique en 1901
Ferrié est sorti de l’Ecole Polytechnique, en 1889 avec le grade d’Aspirant et il deviendra rapidement Capitaine. Les progrès sur la TSF avancent.

En 1902, il est chargé après la catastrophe du 8/9 mai 1902 de rétablir le contact entre la Martinique et la Guadeloupe car le câble sous-marin est coupé. Il pense alors qu’en France, une opportunité d’installation d’antennes existe. Après l’exposition universelle, le Champ de Mars est en friches. pourquoi ne pas utiliser la Tour Eiffel comme support?  Gustave Eiffel donne sont accord (15 décembre 1903). Le poste de T.S.F. de la Tour Eiffel est construit et terminé le 24 janvier 1904.

Ferrié travaille en pionnier dans une baraque en bois au fond du Champ de Mars et avec un budget misérable.  La crue de 1910 anéanti tout, Il faut tout remettre en état.

En 1914, Ferrié est mobilisé sur place comme « Directeur technique de la radiotélégraphie Militaire ». Il est lieutenant de réserve su 8ème Génie qui est le seul régiment spécialisé dans les transmissions. Il est promu lieutenant-Colonel le 2 août 1914.

Il poursuit ses travaux sur la TSF et parvient à démontrer l’efficacité de la TSF sur les lignes filaires. La station de la Tour Eiffel permet d’écouter ce qui se passe derrières les lignes de front.

Le Général Ferrié est membre d’honneur du REF (1925/26).
Il est un pionnier dans l’esprit de l’émission d’amateur.

Il était donc au 8ème Génie, ce qui a inspiré les premiers amateurs dont les indicatif commençaient par le chiffre 8 …… !

Source :  Irénée de F6GAL.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s