Expédition radio 3Y0I sur l’ile Bouvet.

https://www.gofundme.com/f/3y0i-bouvet-island-expedition

Dominik Grzyb organise une collecte de fonds pour cette nouvelle tentative.
-*-
Comme vous le savez probablement, notre première tentative d’atteindre l’île de Bouvet en mars 2019 a échoué

-*-

«Malgré des préparations et des formations complexes au Cap, en Afrique du Sud, notre navire a été tellement touché par une grosse tempête que nous n’avions d’autre choix que de rentrer au Cap pour remanier nos plans. Nous étions si proches, à seulement 63 milles marins au large! ».

Les sponsors de 3Y0I estiment qu’une seconde tentative coûterait environ 170 000 $. «Nous avons déjà obtenu la moitié du budget nécessaire pour retourner à Bouvet», a annoncé cette annonce, ajoutant que cela dépasse la capacité des membres de l’équipe DXpedition de couvrir la totalité des coûts. Ils tentent donc de collecter 85 000 $ pour financer la deuxième tentative.

L’équipe 3Y0I dispose d’une page GoFundMe (adresse ci-dessous ou clique photo) , créée par le chef d’équipe 3Y0I, Dom Grzyb, 3Z9DX. L’équipe de Grzyb n’a donné aucun délai pour sa deuxième tentative et on ignore si Grzyb a obtenu l’autorisation d’exploitation du gouvernement norvégien. L’île subantarctique de 19 miles carrés est une dépendance norvégienne.

-*-
Il peut arriver que voyager dans des lieux océaniques aussi éloignés que Bouvet devienne encore plus dangereux et coûteux dans les années à venir. L’impact du changement climatique mondial s’aggrave. Il est actuellement de plus en plus prononcé dans les hautes latitudes où les changements se produisent plus rapidement que partout ailleurs. -*-

La fonte des calottes glaciaires et des glaciers entraîne la pénétration de plus en plus d’eaux douces dans les océans. Cela aura un impact sur tous les courants marins et éoliens là-bas. Ils commencent à changer rapidement et les conditions météorologiques deviendront de plus en plus imprévisibles et violentes. En outre, les changements produiront une énorme quantité de banquise et d’icebergs, atteignant même les latitudes moyennes, menaçant les voyageurs maritimes. Nous sommes tous malheureusement
-*-
Aujourd’hui, chaque visite dans ces lieux dangereux, y compris les expéditions de radioamateurs, est difficile à surestimer. Les visiteurs ont une chance unique de documenter les impacts du changement climatique et de collecter des données importantes pour les scientifiques. Depuis que nous sommes en contact avec l’Institut polaire norvégien (chargé de la surveillance et de la protection de l’île de Bouvet) depuis le tout début de notre projet, toutes les informations que nous collecterions sur cette île seront placées sous surveillance scientifique et inspectées par l’institut. .

-*-
https://www.gofundme.com/f/3y0i-bouvet-island-expedition

-*-

Source : http://ref39.r-e-f.org/topic/index.html

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s