Une nouvelle méthodologie pour l’ESA

Une nouvelle méthodologie pour l’ESA

Lors du Conseil ministériel Space19+, les ministres ont accordé à l’ESA le financement nécessaire pour passer un contrat de service avec un fournisseur commercial pour l’enlèvement en toute sécurité d’un objet inactif en orbite terrestre basse.
À l’issue d’un processus concurrentiel, une équipe industrielle dirigée par ClearSpace SA, une entreprise dérivée de l’École Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL), a été invitée à soumettre la proposition finale. Avec la signature de ce contrat, une étape cruciale pour l’établissement d’un nouveau secteur commercial dans le spatial sera franchie.


L’achat de la mission dans le cadre d’un contrat de service de bout en bout, plutôt que le développement d’un engin spatial défini par l’ESA pour une exploitation en interne, représente une nouvelle approche pour l’ESA. L’ESA achète la mission initiale et apporte une expertise clé dans le cadre du projet ADRIOS (Active Debris Removal/ In-Orbit Servicing) de son programme de Sécurité Spatiale. ClearSpace SA financera le coût restant de la mission par le biais d’investisseurs commerciaux.


Lors du Conseil ministériel Space19+, les ministres ont accordé à l’ESA le financement nécessaire pour passer un contrat de service avec un fournisseur commercial pour l’enlèvement en toute sécurité d’un objet inactif en orbite terrestre basse.
À l’issue d’un processus concurrentiel, une équipe industrielle dirigée par ClearSpace SA, une entreprise dérivée de l’École Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL), a été invitée à soumettre la proposition finale. Avec la signature de ce contrat, une étape cruciale pour l’établissement d’un nouveau secteur commercial dans le spatial sera franchie.


L’achat de la mission dans le cadre d’un contrat de service de bout en bout, plutôt que le développement d’un engin spatial défini par l’ESA pour une exploitation en interne, représente une nouvelle approche pour l’ESA. L’ESA achète la mission initiale et apporte une expertise clé dans le cadre du projet ADRIOS (Active Debris Removal/ In-Orbit Servicing) de son programme de Sécurité Spatiale. ClearSpace SA financera le coût restant de la mission par le biais d’investisseurs commerciaux.
La taille de la cible, Vespa, est proche de celle d’un petit satellite

ClearSpace-1 ciblera la partie supérieure conique de l’adaptateur de charge utile qui a mis en orbite Proba-V


La mission ClearSpace-1 aura pour cible une structure porteuse à double lancement Vespa de la fusée Vega, laissée après le deuxième vol du lanceur européen Vega en 2013 sur une orbite conforme aux normes d’atténuation des débris, à une altitude d’environ 660 km à 800 km. Avec une masse de 112 kg, la taille de la cible, Vespa, est proche de celle d’un petit satellite.


En près de 60 ans d’activités spatiales, plus de 5 550 lancements ont entrainé le suivi de 42 000 objets en orbite, dont environ 23 000 sont encore dans l’espace et font l’objet d’un suivi régulier. Avec une moyenne aujourd’hui de près de cent lancements annuels, et avec les désintégrations qui continuent de se produire à un taux historique moyen de quatre à cinq par an, le nombre de débris spatiaux va continuer d’augmenter régulièrement.
ClearSpace-1 démontrera sa capacité technique et commerciale à renforcer de manière significative la durabilité à long terme des vols spatiaux. La mission est soutenue dans le cadre du programme de Sécurité Spatiale de l’ESA, basé au Centre des opérations de l’ESOC situé à Darmstadt, en Allemagne.


Participation de l’industrie européenne à ClearSpace-1
Des entreprises d’un grand nombre de pays européens participent à la mission ClearSpace-1. Si la direction de l’équipe industrielle est assurée par ClearSpace SA, les contributions proviennent d’entreprises de Suisse, de République tchèque, d’Allemagne, de Suède, de Pologne, du Royaume-Uni, du Portugal et de Roumanie.

Distribution des débris spatiaux autour de la Terre

Source : ESA

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s