Everest 2021 : ils partent pour le camp de base et lancent une saison incertaine !

Altitude News
Everest 2021

ALPINISME / EXPÉDITIONS EN COURS / HIMALAYA

Après les premiers jours, les sherpas en charge de sécuriser le glacier du Khumbu, les fameux « icefall-doctors », sont en route. Ils sonnent ainsi le début de la saison printanière à l’Everest ! Après un printemps sans ascension sur le versant népalais, la saison Everest 2021 est tout de même très incertaine.

Dans quelques semaines, ce seront des dizaines d’expéditions, à condition que la situation sanitaire le permette. Avant eux, des norias de yaks, porteurs et hélicoptères se relaieront pour aménager le camp de base. Mais pour l’heure, seuls quelques 10 sherpas sont en route pour le camp de base de l’Everest, à presque 5.300 mètres d’altitude. Sept grimpeurs, deux cuisiniers et un basecamp manager. C’est l’équipe qui a pris le chemin de l’Everest. Dans les semaines à venir, ils vont ouvrir un passage jusqu’au Camp 2. Et ainsi sécuriser l’immense Glacier du Khumbu (ou « icefall »). Ils veilleront ensuite pendant près de deux mois à garder cet itinéraire ouvert. Même si les chutes de séracs et autres mouvements du glacier nécessiteront certainement d’installer de nouvelles échelles ou de positionner d’autres cordes fixes. Un métier très dangereux mais relativement bien payé pour les Népalais. En 2014, une avalanche avait emporté ne bonne partie de l’équipe.

Pas de protocoles sanitaires pour entrer au Népal ce printemps

Cette phase est indispensable aux expéditions commerciales sur l’Everest versant népalais. Pour autant, y aura-t-il des alpinistes ce printemps au camp de base ? Rien n’est garanti. D’après l’Himalayan Times, le protocole sanitaire à destination des futurs visiteurs n’est pas encore publié (lien an anglais). « Nous sommes toujours dans l’incertitude » explique ainsi Damber Parajuli, représentant des opérateurs d’expéditions du Népal. Pas plus de clarté pour les touristes désireux de découvrir le Népal en trek. L’absence de ces derniers pourrait être autrement plus dommageable pour l’économie, déjà exsangue du pays. Entre l’effondrement du tourisme et la forte baisse des revenus des travailleurs émigrés, l’économie du petit pays de l’Himalaya est dans de sales draps. Habituée à une croissance significative ces dernières années, elle pourrait affronter une récession en 2020.

Des annulations et un seul versant pour cet Everest 2021

Certaines agences internationales ont déjà annulé leurs expéditions à l’Everest. Comme Adventure Consultants ou Mountain Madness. Le Tibet a annoncé que son versant ne serait pas ouvert ce printemps, les seules expéditions devraient donc se concentrer sur le versant népalais.

Pour l’heure les autorités népalaises indiquent qu’en attendant de nouvelles règles, les normes en vigueur cet automne sont toujours d’actualité. Au printemps dernier, aucune n’expédition n’avait pu rejoindre le versant népalais de l’Everest. Une seule expédition avait été organisée sur le versant tibétain.

Illustrations © SPCC Nepal

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s