Esprit QRP

-*-

Larry, W2LJ est radioamateur depuis 1978. Depuis 2003, ne trafique plus qu’en télégraphie morse et en QRP. Il tient aussi un blog, dont la devise pourrait être traduite par “QRP – Quand vous prenez soin de n’envoyer que le minimum”, et où il nous dit à propos du trafic QRP pour les débutants ou les personnes qui souhaitent s’y mettre :

<< Est-ce qu’une personne dévouée exclusivement au trafic QRP peut prendre du plaisir et avoir sa chance dans le monde radioamateur ?

Ma première réponse est de vous demander de lire le blog de W1PID. Jim est la preuve vivante qu’un adepte du QRP peut avoir autant de réussite et de plaisir que n’importe quel radioamateur au monde.

Si vous êtes nouveau dans le monde du QRP, voici quelques conseils :

1) Oubliez que vous trafiquez en petite puissance. Ne vous considérez pas comme un handicap. Si vous prenez une attitude du style “je ne suis qu’un sifflement négligeable dans l’éther” alors vous avez déjà perdu. En réalité, vous n’êtes qu’un nouveau poisson dans l’étang. Un petit poisson peut-être, mais juste un autre poisson.

2) Ne criez pas sur tous les toits que vous êtes en QRP. Je ne signale jamais à personne que j’émets en QRP sauf à appeler “CQ QRP” pour un concours comme un QRP Sprint ou un QRP QSO Party. Quand je suis en QSO, j’ai appris à indiquer que j’utilise un K2 avec un dipôle ou une verticale. Il y a eu plusieurs fois par le passé où j’étais engagé dans un QSO en discussion où, dès que j’ai mentionné que j’utilisais 5 Watts, mon report est passé de 599 à 449 en un éclair, et le QSO s’est terminé dans une malheureuse et brusque fin. En ce qui me concerne, je les laisse penser que j’utilise un K2/100.

3) Ne contactez pas uniquement les stations fortes. Souvent, spécialement quand je chasse le DX, je contacte aussi des stations avec de faibles signaux. De ce que je sais, ils peuvent aussi trafiquer en QRP. En fait, ce soir même, j’ai contacté S57JA sur 30 Mètres. Il n’était que 569 mais en retour il me recevait 559, à peine plus faible que ce que je le recevais. Nous avons eu un très bon QSO même si nous n’étions pas 599 de chaque côté.

4) Ne tombez pas dans le piège qui veut que les stations QRP doivent compter sur les stations réceptrices qui font tout le gros du travail. Dans beaucoup de cas cela sera vrai. Mais j’ai personnellement reçu des signaux de 5W qui m’ont fait tomber le casque de la tête ! Il y a des chances pour que votre signal soit fort pour quelqu’un quelque part.

5) Prenez du plaisir ! Vous êtes un opérateur radioamateur, vous n’êtes pas différents des autres. Si vous adoptez cette mentalité, vous AUREZ du plaisir ! La puissance n’est pas tout ! >>

Le texte original en anglais et complet sur le site de Larry W2LJ.

Crédit photo : ARRL

-*-

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s