TM40A

TM40A (Pontarlier 25)
Notre radio-club fête cette année ses 40 ans d’émission. C’est à l’initiative de Jean-Marc F8IXZ que nous avons suivi les cours de technique dispensés par le regretté Jean F5EXS. Venu de Montain (39) celui- ci parcourait 35 km, par tous les temps, pour nous retrouver à mi-distance de Pontarlier. Nous saluons ici sa mémoire.

Nous célébrons cet heureux anniversaire avec l’indicatif spécial TM 40A, sur toutes les bandes HF, en phonie.
Tous les week-ends du 26 septembre 2021 au 14 novembre 2021.

Exceptés les 23 et 24 octobre 2021 où nous serons en contest.

Une QSL spéciale sera envoyée à chaque correspondant et aux écouteurs qui en feront la demande. Nous espérons vous retrouvez nombreux. Avec nos meilleurs 73.

L’équipe de F5KMY QSL manager.

Pointage antenne par HB9AFO. En hyperfréquences, en 10 GHz par exemple.

                                                       


Pointage antenne par Michel Vonlanthen HB9AFO.

En hyperfréquences, en 10 GHz par exemple, le pointage de l’antenne doit être précis sous peine de ne pas trouver son correspondant. Cela prend une importance capitale en DATV (TV numérique) car l’image reçue est soit parfaite, soit on ne reçoit rien, il n’y a pas de niveau intermédiaire comme en TV analogique. L’acquisition d’un signal est donc difficile car il faut être sur la bonne fréquence, et ensuite diriger l’antenne dans la bonne direction.

Le pointage peut se faire au moyen d’une boussole, mais d’une part ce n’est pas précis (Il faut l’être à quelques degrés-près en 10 GHz) et ensuite cela vient vite fastidieux s’il faut ensuite passer d’un correspondant à un autre. Une rose des vents est alors l’idéal car il suffit de la caler sur une référence au départ, et ensuite toutes les directions seront justes. Voilà le petit dispositif que j’ai construit suite à mes expériences de trafic en Corse en  dans le cadre de la « Grande  bleue 2013 ».

Pour le portable, je dispose d’un mât des surplus militaires fait se segments enfichables d’un diamètre de 40 mm. J’utilise un trépied normalement utilisé pour soutenir un baffle de sonorisation. L’avantage est qu’il est léger et vite déployé. Je l’ai prolongé par un tube d’alu dont le diamètre extérieur correspond au diamètre intérieur de mon mât ce qui me permet de l’enficher sur le trépied.

Une équerre fait la liaison entre le trépied et le mât, Sa partie inférieure est bloquée sur le tube du trépied et sa partie supérieure serre le mât lorsqu’il est positionné dans la bonne direction. Il suffit pour cela de visser les 2 boutons de la mâchoire supérieure.

La partie supérieur de l’équerre supporte également la partie fixe de la rose des vents, graduée en 360 degrés. Un manchon en aluminium usiné au tour est solidaire du mât tournant et peut se bloquer dans n’importe-quelle direction au moyen d’un bouton M6. Pour caler la rose des vents sur une direction connue, que ce soit avec une boussole ou sur un point géographique dont on connaît la direction (ou autre système que nous verrons plus loin), il suffit de diriger l’antenne dans la direction connue

Pour caler la rose des vents sur une direction connue, 115 degrés sur l’exemple de la photo, il suffit de diriger l’antenne dans cette direction et ensuite de mettre la flèche sur l’angle calculé (ici 115 degrés) et de bloquer la flèche au moyen de son bouton de serrage.

Par la suite, toutes les directions seront justes puisque la rose des vents aura été alignée sur une direction connue au départ, donc précisément référencée. Il suffira simplement de tourner l’antenne de l’angle désiré lu sur la rose des vents.

A noter une des caractéristiques de ma station portable: tous les écrous ont été remplacés par des boutons-écrous, M6 en général. L’avantage est qu’il n’y a pas besoin de sortir une clé anglaise pour visser ou dévisser un écrou et surtout qu’il n’y a plus besoin de chercher l’écrou perdu dans l’herbe ! Ca n’a l’air de rien, mais c’est ce genre de détail qui fait tout le confort du trafic en portable et qui permet de réagir très rapidement à toutes les situations. Actuellement, je peux déployer mon système 10 GHz en 3 minutes après sa sortie du coffre de la voiture.

Lire la suite de ce long et excellent article:
https://www.hb9afo.ch/articles/pointage%20antenne/pointage.htm
Source : REF-39

Activité hyper les 25-26 Septembre 2021



Les 25 et 26 septembre 2021 : journée d’activité hyper d’automne.

C’est une excellente occasion de profiter des congés d’été pour sortir en portable ou passer un peu de temps à trafiquer sur les bandes hautes.

Trafic du samedi 17 h au dimanche 17h, sur les bandes de 2.3 GHz et au dessus, voie de service : 144,390 MHz, QO-100 ou KST.

Consultez les modalités de participation dans la rubrique THF de Radio-REF ou dans la Revue Hyper (règlement dans le numéro de janvier de chaque année).

Comptes-rendus et renseignements via F5JGY (f5jgy@wanadoo.fr) pour les bandes 1,2 et 2,3 GHz et via F5AYE (f5aye@wanadoo.fr) pour 5,7 GHz et au-dessus. Bon trafic.

73 de Gilles, F5JGY. 
Source : REF-39

Modulation d’Amplitude sur 80 mètres, le dimanche 19 septembre 2021.



« Amplitude Modulation Amateur Society » est une association récemment formée, et elle a annoncé la date de son tout premier AM Net mensuel ! Il aura lieu le dimanche 19 septembre à 18h30 UTC (19h30 British Summertime) sur 3,625MHz.

Le Capitaine du NET sera Robert GW6GBY , utilisant l’indicatif du Club G5AMS du site historique de l’émetteur à Criggion. Comme c’est au Pays de Galles, Robert doit utiliser le localisateur secondaire du club pour le Pays de Galles et l’indicatif d’appel complet utilisé sera GC5AMS .

Les adeptes de l’AM dans toute l’Europe sont invités à participer en utilisant le mode vocal original, la modulation d’amplitude !
Source : REF-39

La station RTTY de la MRHS de nouveau en service



La station-service RTTY K6KPH, exploitée par la Maritime Radio Historical Society ( MRHS ), est officiellement de retour à l’antenne. K6KPH transmet également les textes W1AW Qualifying Run et le W1AW Field Day Bulletin.

La station a été interrompue en raison des restrictions COVID-19 et des dommages à l’antenne.

Les réparations du site de l’émetteur à Bolinas, en Californie, ont été effectuées dans le cadre d’une subvention du National Park Service des États-Unis et du soutien du MRHS. Des années de dommages causés par des poteaux en décomposition, des traverses défaillantes et des chutes d’arbres ont nécessité des réparations, a déclaré le MRHS.

La prochaine course de qualification de la côte ouest qui sera transmise depuis K6KPH est prévue :

le samedi 25 septembre 2021 à 2100 UTC sur 3581,5, 7047,5, 14047,5, 18097,5 et 21067,5 kHz
.

https://www.radiomarine.org/
REF-39

HB9HC/AM en vol montgolfière le 14 septembre 2021


HB9HC/AM sur – et dans – l’air !

En utilisant l’indicatif HB9HC/AM, le Helvetia Telegraphy Club / National Mountain Day Commission opérera dans les airs lors d’un vol en montgolfière !

Date(s) : mardi 14 sept 2021
Dates de sauvegarde : mercredi 15 sept, jeudi 16 sept, samedi 18 sept 2021.

Horaire

Vol en montgolfière de 2 heures entre 0530 – 0900 UTC (0730 – 1100 heure locale).

La planification d’un vol en montgolfière dépend fortement de la météo. La probabilité qu’un voyage puisse avoir lieu à la date prévue est d’environ 50 %, et la décision de décoller ou non pourrait être prise à la dernière minute. L’équipe Web fera de son mieux pour maintenir les informations aussi à jour que possible. L’équipe HB9HC/AM a hâte de faire un QSO avec vous pendant ce vol !

https://hb9htc.clubdesk.com/hb9htc5/aktivitaeten/hb9hcam_on_air

73, l’équipe HB9HC/AM
Source REF-39

[Il y a] 10 ans, la mort de Walter Bonatti

sharethis sharing button
Cela fait dix ans que la légende Walter Bonatti a tiré sa révérence, le 13 septembre 2011. De son solo magistral au pilier du Dru, à l’épilogue du Cervin, en passant par les tragédies au mont Blanc ou l’affaire du K2, le grand alpiniste italien a laissé une trace unique dans l’histoire de l’alpinisme. Unique et ineffaçable.
walter-bonatti

Le grand Walter, un mortel comme les autres ?

« Bonatti est mort ! » Séisme dans le monde de l’alpinisme… Le grand Walter, un mortel comme les autres ? Même à 81 ans, rongé par la maladie, la nouvelle est impensable. Et pourtant… Celui qui avait illuminé les montagnes durant la quinzaine d’années qu’a duré sa richissime carrière en altitude s’est éteint dans son lit, à Rome, terrassé par le cancer.

Walter Bonatti a 18 ans la première fois qu’il s’essaye à l’escalade, quelque part au-dessus du lac de Côme, un jour d’été 1948 : « Maintenant, je me sentais voué corps et âme aux rochers, aux surplombs, à la joie intime que l’on éprouve quand on domine ses faiblesses dans une lutte où l’on s’engage jusqu’aux limites de ses possibilités », écrira-t-il, bien plus tard, dans Montagnes d’une vie (Flammarion, 1997). Écrits devenus monuments de la littérature de montagne qui ont d’ailleurs largement contribué à son prestige et sont toujours source d’inspiration pour nombre d’alpinistes contemporains.

La cicatrice du K2

Deux ans après cette ascension fondatrice sur le Campaniletto (et un an après avoir réussi la sixième ascension de l’éperon Walker aux Grandes Jorasses), il est déjà dans l’impressionnante face est du Grand Capucin avec son ami Camillo Barzaghi. L’orage les stoppe dès les premières longueurs mais Bonatti revient vingt jours plus tard, cette fois-ci en compagnie du Turinois Luciano Ghigo. Les deux hommes parviennent à grimper pendant trois jours avant de buter sur une dalle lisse qui les oblige à revenir l’été suivant pour finir le travail. Terminée en 1951, la voie Bonatti au Grand Capucin est le premier chef-d’œuvre du maestro.
En 1953, il passe l’hiver à grimper dans les Dolomites, valide son diplôme de guide et tape dans l’œil des instances alpines italiennes qui, à seulement 23 ans, le sélectionnent pour l’enthousiasmante expédition au K2 de 1954. Mais du K2, Bonatti en reviendra meurtri, écœuré par le comportement de Achille Compagnoni et Lino Lacedelli qui, craignant de se faire voler la vedette par le benjamin de l’expédition, l’ont abandonné à un bivouac glacial à 8 000 mètres avec le porteur Mahdi pour filer vers le sommet et une gloire bien laide.

bonatti-K2



Le jeune Walter Bonatti au camp de base du K2 en 1954. DR

« C’est alors que je découvre et que je commence à pratiquer une forme personnelle d’alpinisme solitaire. »Walter Bonatti

« Après le K2 se fit en moi un long travail, qui me conduisit à une véritable crise existentielle. C’est alors que je découvre et que je commence à pratiquer une forme personnelle d’alpinisme solitaire, qui se révèlera être une source de précieux enseignements » écrit Bonatti après sa douloureuse expérience pakistanaise. Cette « forme personnelle d’alpinisme solitaire », il la met en pratique sur le pilier sud-ouest du Petit Dru à l’été 1955 : cinq jours d’ascension, seul au monde et au milieu du granit, là où personne n’est jamais passé. Le pilier Bonatti, morceau de légende, qui s’effondrera le 30 juin 2005 dans un gigantesque fracas…

Vincendon et Henry, malgré Bonatti

Noël 1956. Parti tenter la voie de la Poire au mont Blanc avec son client Silvano Gheser, Bonatti croise la route de Jean Vincendon et François Henry. Les deux cordées sont surprises par le mauvais temps, Bonatti prend les choses en main et parvient à hisser son client jusqu’au refuge Vallot. Vincendon et Henry n’arrivent pas à suivre et se perdent. On connait la suite, terrible… Silvano Gheser, lui, peut dire merci à son guide.
Quatre ans après l’expérience du K2, Bonatti retourne au Pakistan pour l’expédition de la revanche au Gasherbrum IV (7 925 mètres), sous les ordres de Riccardo Cassin. Le 6 août 1958, il est au sommet avec Carlo Mauri pour son premier et seul succès himalayen. Malgré quelques étincelles dans les Andes (première du Rondoy Nord en 1961), c’est bien dans le massif du Mont-Blanc qu’il est chez lui, comme Gaston Rébuffat.

Bonatti-Gasherbrum-IV

Walter Bonatti photographié au sommet du Gasherbrum IV par Carlo Mauri.

Oggioni, Mazeaud et le pilier du Frêney

En 1959, avec son grand ami Andrea Oggioni, il s’offre la première du pilier Rouge du Brouillard sur le versant italien du mont Blanc. Oggioni… l’une des victimes du terrible drame du Frêney à l’été 1961. Comme avec Vincendon et Henry, Bonatti mène la retraite dans la tempête, qui fauche ses compagnons un à un. Et comme Silvano Gheser quelques années plus tôt, Pierre Mazeaud et Roberto Gallieni, les seuls survivants de l’apocalypse, peuvent dire merci à Bonatti l’indestructible.
Face nord puis face est du pilier d’Angle, hivernale de la pointe Walker aux Grandes Jorasses, puis pointe Whymper (avec Michel Vaucher) sur ces mêmes Jorasses… Au début des années 1960, l’Italien enchaine les premières dans son jardin puis décide brutalement d’arrêter les ascensions extrêmes, à seulement 35 ans. Mais avant d’en finir avec le grand alpinisme, il veut fêter comme il se doit le centenaire de la première du Cervin.

« Bonatti, plus grand alpiniste du monde »

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est bonatti-match-cervin__fit_687x879.jpg

Une de Paris Match

Le 22 février 1965, après quatre jours d’ascension en solitaire au cœur de l’hiver et par une nouvelle voie directe dans la face nord, Bonatti sort au sommet. Au propre comme au figuré. « Bonatti, plus grand alpiniste du monde » titre Paris Match. Après ce dernier coup d’éclat en montagne, Bonatti troque le piolet pour l’appareil photo et part sillonner le monde pour le compte du magazine Epoca dont il devient grand reporter.



Une de Paris Match du 13 mars 1965 (tirée du livre La montagne à la une, aux Éditions du Mont-Blanc).

La dolce vita avec Rossana Podestà

Au début des années 1980, en réponse à la question d’un journaliste qui lui demandait qui elle choisirait pour partir sur une île déserte, l’actrice italienne Rossana Podestà répond sans hésiter : « Walter Bonatti ». L’alpiniste la prend au mot et lui écrit une lettre. Leur belle histoire s’achève trente ans plus tard, à Rome, devant la clinique religieuse où Bonatti est venu finir ses jours. Ils ne sont pas mariés, Rossana n’a pas le droit d’entrer dans la chambre. Bonatti meurt seul, le 13 septembre 2011, à 81 ans. Deux jours plus tôt, un pan de la face ouest des Drus s’était à nouveau éboulé. Comme un signe.

Source : Montagne-Magazine.

LouvExpo en extérieur cette année 2021!


Dimanche 19 septembre 2021 de 9h à 16h
La 26ème Foire Radioamateur de La Louvière sera particulière cette année. Ce sera une bourse en extérieur sur l’esplanade du hall « LouvExpo ».

Accès gratuit pour les visiteurs. Le parking reste à votre disposition et toujours gratuit. Les firmes et vendeurs étrangers seront présents (France, Pays-Bas, Allemagne,…) Une buvette et dans la mesure du possible une petite restauration seront à votre disposition.

Accès direct depuis les autoroutes E42 et E19 via l’A501 jusque La Louvière.
Empruntez le nouveau contournement ouest après la sortie de l’autoroute en prenant à droite au premier rond point.


Vous accéderez ainsi directement au grand parking de « LouvExpo ».

Adresse : LOUVEXPO, rue Michel Debauque, La Louvière 

Coordonnées GPS : Lat. N50° 29′ 01 » / Long E04° 10′ 5